Aiglons d'Orient
Facebook

Actualités & Résultats

AOR2 : une défaite encourageante contre PICP

[10 février 2013]

Samedi, nous lancions à cette occasion notre stratégie de la phase 2 : aligner des espoirs des Aiglons (Greg et Manuel) avec deux adultes encadrants (Erik et JM). C’était cette fois au bout de l’ile, à Petite Ile, départ midi, match vers 14h....

Petit-ile alignait de la même façon deux de ces espoirs confirmés (Sorres -10- et Thiancourt -8-) et deux adultes encadrants (Boréaniz -12- et leur entraineur de métropole TOP10). Nous inscrivons notre équipe mais les adversaires inversent la leur, mettant les deux adultes en dernier.... il sera donc difficile de travailler la stratégie de nos jeunes.

Les premiers tours sont sans grand intérêt pour eux, malgré nos recommandations de lâcher leurs coups ou autre, la différences de niveau les découragent rapidement. Je commence à me dire que l’on a fait tout cela pour rien. De plus mes matchs sont très difficiles contre les deux jeunes qui jouent vite et juste ; la lumière rasantes des fenêtres m’empêche de joueur mon jeu de contre et je perds tous mes sets de face... malgré un bonne combativité, arrivant à décrocher la belle, je perds mes deux matchs. Éric s’en sort mieux, même s’il doit s’accrocher jusqu’à la belle, il nous apporte ces deux points.

A la fin des premiers simples, le bilan n’est pas bon du tout, les jeunes n’ont pas le moral, ils n’ont rien fait de bon. On hésite pour les doubles, mais on fait le choix de mettre une jeune avec un adulte ; je joue avec manu ; petit île fait de même. Là tout change dès les premières balles ; Manuel prend confiance, voit que l’adversaire qui l’a dominé en simple a des points faibles, et le jeu s’équilibre. La lumière me gène moins en double car mon jeu est plus agressif. Nous les tenons, les faisons douter et les poussons à la belle ; inespéré. Nous la perdons hélas, avec plus de fautes, un relâchement compréhensible avec le sentiment d’avoir enfin déclenché quelque chose.

C’est pareil pour les LAW WUN père et fils qui ont bien accroché la paire d’en face (3-1).

On peut enfin tourner, et voir nos jeunes contre l’élite de PICP. Sur le papier il y à entre 4 et 5 classement différence, mais nous avons parié que en dans un an ils les battraient.

Les deux matchs sont passionnant : Manuel a la tâche la plus dure en affrontant Sorres. Il joue mieux, et son adversaire a baissé de niveau, il est plus fébrile sachant qu’il joue un petit classement. Le match est très équilibré et se termine par une belle perdue pour Manuel, mais de peu ; franchement pas mal devant ce multiple champion de la Réunion.

Greg joue Thiancourt qui sembla avoir perdu ses jambes ; il est fatigué, il ne bouge plus et Greg le domine dans le jeu ; il peut gagner, largement même. Seules ses grosses fautes en bloc, notamment revers, et son manque de variété l’en empêche. Il a tout de même une balle de match, mais perd à la belle 14-12 !

On ne fait pas le dernier tour. Éric et moi nous sommes satisfait, les jeunes ont dès leur première sortie montré qu’il étaientt très proches de l’objectif ; le match avait mal commencé mais il se termine finalement très bien malgré le score (Eric bat à l’arraché Boréaniz et je perd leur entraineur).

Il reste des points à travailler d’urgence : pour tous les deux, le revers, les blocs et les variations notamment au service. Pour Manuel utiliser son top coup droit plus souvent et moins sa frappe. Pour Greg, varier ses rotations.

La suite au prochain match. On reçoit possession 2 !

Jean-Marc JACQUES



Copyright © 2016 Aiglons d'Orient - Club de Basketball et de Tennis de table à La Réunion - Mentions légales - Conception WEB : AC / MHS Conseil