Aiglons d'Orient
Facebook

Actualités & Résultats

Match nul entre AOR3 et SMTT3

[25 février 2013]

Les Aiglons 3 recevaient pour leur véritable premier match de la saison (le précédent match contre Bras-Panon n’avait pas eu lieu) l’équipe n°3 de Sainte-Marie : une équipe composée uniquement de vétérans. Le match se déroulait ce samedi après-midi dans la petite salle de la rue Sainte-Anne, sur deux tables, à partir de 14 heures 45. Il faisait chaud, très chaud, dans la salle !

Le match a été assez équilibré d’un bout à l’autre des rencontres. L’équipe des Aiglons était composée de notre capitaine François Chane Pane (dont c’était la reprise dans le championnat par équipes), de Paulette Chane-Ben-Chein (dont c’était réellement la reprise en compétition après des années d’arrêt), de Valentin Arhan (15 ans – le petit jeune de l’équipe) et de Frédéric Arhan (moi-même, vétéran, le père de Valentin).

L’équipe de Saint-Marie était composée de Jean Luc Garsaud (7), Luc Gastrin (5), Roberto Joséphine (5) et Hubert Rublon (6 – le plus dangereux). Une équipe légèrement inférieure sur le papier par rapport à la nôtre, mais qui fit jeu égal dans les matchs.

Les premiers matchs de Paulette Chane-Ben-Chein furent expéditifs (3 petits sets contre Garsaud et Gastrin) alors que les miens furent plus disputés (en quatre sets) contre les mêmes joueurs. Mais François et Valentin n’arrivaient pas à se débarrasser de leurs adversaires. Au bout de 8 premiers matchs, la marque était ainsi à 4 partout. Je jouais le premier double avec mon fils Valentin, que nous perdons en 4 sets, sans que nous arrivions à prendre nos marques. Au troisième set, nous nous réveillons mais perdons ensuite le 4è set. Dans le deuxième double, François et Paulette le remportent facilement en trois sets. Nos deux équipes sont ainsi à 5 partout.

La deuxième série de matchs démarre. Paulette est fatiguée après ces trois premiers matchs. Elle sera battue en 5 sets par Hubert Rublon, tandis que moi-même et François remportons nos deux matchs. Valentin quant à lui perd aussi contre Jean Luc Garsaud après avoir mené 10 à 6 dans le premier set et avoir eu 4 balles de set. Grâce à la victoire de François, nous sommes toujours à égalité 7/7. Les derniers matchs seront décisifs et c’est François et Valentin qui joueront les derniers points. Paulette, éreintée, réussit pourtant à battre son adversaire en 5 sets (Roberto Joséphine), en puisant dans ses dernières forces. Je suis à deux doigts de me faire battre par Hubert Rublon qui aura 4 ou 5 balles de matchs dans le quatrième set, sur mon service. Son service sur mon revers m’aura extrêmement ennuyé, incapable de le ramener sur la table. Je conclurai le cinquième set par un bord sur la balle de match, sur mon dernier service. Nous en sommes à 9 à 7 avant les deux derniers simples. Mais François et Valentin n’arrive pas à accrocher leurs adversaires et perdent chacun leur dernier match. Au final, nous nous séparons sur un score égal de 9/9, chanceux en sachant que sur mon dernier match, nous avons été proches d’être battus. A noter que Valentin jouait le dernier match, ce qui n’est pas aisé. Au nombre de sets, Sainte-Marie l’emporte par 35 sets gagnés contre 33 pour nous ; la dernière série de matchs ayant inversé un score qui nous était encore favorable.

Je rapporte 4 points pour mes simples, Paulette ramène 4 points en comptant le double, François ramène 2 points (dont le double) et Valentin ne ramène pas de points de ces matchs. Il sortira particulièrement déçu de cette rencontre, face à des joueurs jouables mais ayant plus d’expérience que lui. Il lui aura manqué un peu de réussite, malgré de très beaux points réalisés, et la capacité à abréger les échanges.

A noter que face à nous, nous avions des joueurs extrêmement fairplay et agréables, mais également combattifs à la table. Notre équipe par ailleurs était soudée pour son premier match, et dans la difficulté. Il est en effet facile d’être soudé dans la victoire, mais c’est plus difficile dans les défaites (un souvenir cuisant d’une défaite en équipe 2 contre l’équipe du Tampon lors de la phase précédente). Sainte-Marie était coachée par son président Jean-René Balbine, tandis que nous eûmes comme spectateurs plusieurs joueurs des Aiglons, Erick et son fils Gregory, Henri et Sébastien, qui vint nous coacher dans les moments difficiles. Le match se termina à 18 heures passé, après presque 3 heures et demi de matchs.

Frédéric Arhan Joueur des Aiglons 3



Copyright © 2016 Aiglons d'Orient - Club de Basketball et de Tennis de table à La Réunion - Mentions légales - Conception WEB : AC / MHS Conseil